Interview de Laia Abril

À propos de "De l'hystérie de masse"

"Il est évident que nous avons un lien très fort avec le mot hystérie et la manière dont il a été utilisé au cours de l'histoire pour contrôler les femmes et pour minimiser leurs souffrances."

L'artiste Laia Abril (1986) utilise la photographie, les archives et le multimédia pour créer des projets hautement politiques souvent liés à des questions féministes et imprégnées de connaissances sociologiques, historiques et anthropologiques. De l'hystérie de masse est le troisième chapitre de son projet majeur, Une histoire de la misogynie.

Dans cette exposition, elle conceptualise la manière dont les crises psychogènes de masse pourraient constituer un langage collectif et inconscient de protestation. 

L'exposition Laia Abril. De l'hystérie de masse est à voir à Photo Elysée jusqu'au 1er octobre 2023.

Autres actualités

Bravo aux nominé·e·s du Prix Elysée 2025 !

Photo Elysée et Parmigiani Fleurier sont heureux d’annoncer les nominé·e·s  du Prix Elysée 2025. Félicitations à Hannah Darabi, Roger Eberhard, Rahim Fortune, Camille Gharbi, Samuel Gratacap, Seif Kousmate, Felipe Romero…

Publié le 28.05.2024

Luc Chessex. Un portrait

"Mais au fond j'ai un métier de communication, la photographie, et j'ai des idéaux politiques. Pourquoi pas les faire matcher les uns avec les autres ?" - Luc Chessex Le…

Publié le 03.05.2024