Collections

Photo Elysée détient des collections uniques de plus de 1’200’000 phototypes qui embrassent l’ensemble du champ photographique dans toutes ses dimensions – historique, esthétique, technique, sociale et culturelle – et ce, depuis les premiers procédés datant des années 1840 jusqu’aux images numériques actuelles.

Fermeture des collections

En raison de la fermeture temporaire du musée jusqu’à juin 2022 et du travail à mener pour déménager les œuvres des collections, les demandes de recherche, de prêts ou de reproductions d’images pour publication sont suspendues. C’est avec plaisir que nous répondrons à nouveau à vos besoins dans nos locaux à Plateforme 10 à partir du printemps 2023.

Les collections

Inventorier, cataloguer, documenter, étudier, restaurer, conditionner, conserver et numériser la photographie font partie des missions premières du musée. Les collections du musée se sont constituées dès sa création en 1985 et reflètent l’histoire propre à l’institution, puisque de nombreuses acquisitions ont été réalisées en lien avec sa programmation. Dès le départ, les collections ont eu pour objectif de couvrir toute la pluralité et la multiplicité des formes et des expressions du médium – qu’il s’agisse de photographie de voyage ou de famille, de pratiques professionnelle ou amateur, plastique ou documentaire, de photojournalisme ou de travail en studio, d’illustration photographique ou scientifique… –, que les tirages soient signés par des photographes connu·e·s ou méconnu·e·s appartenant déjà à l’histoire de l’art, par des talents contemporains, sans oublier les auteur·rice·s encore « non identifié·e·s » ou les pratiques vernaculaires. D’année en année, les collections continuent de s’enrichir par des achats, des dons ou des legs, voire des commandes.

Les photographes

Photo Elysée gère et conserve des ensembles significatifs de photographes internationaux comme Gabriel Lippmann, Lucia Moholy, Mario Giacomelli, Pierre de Fenoÿl, Gilles Caron, Geraldo de Barros, Marc Riboud, John Philipps, Pieter Hugo, Feng Li, Yang Fudong, Machiel Botman, Christine Spengler, Kenji Nakahashi, Pascal Convert, Martine Franck et Henri Cartier-Bresson, ainsi que des photographes suisses comme Paul Vionnet, Adrien Constant-Delessert, Gabriel Eynard, André Schmid, l’atelier Boissonnas, Adolphe Braun, Giorgio Sommer, Emil Nicola-Karlen, Archibald Reiss, Jeanne Chevalier, Luc Chessex, Jean Otth, Theo Frey, Peter Binz, Christian Vogt, Michael von Graffenried, Ruth Erdt, Monique Jacot, Roger Humbert, Annelies Štrba, ou Christian Scholz. Le musée héberge et sauvegarde également des collections importantes comme une partie de la collection iconographique vaudoise ou de la collection de polaroids. Enfin, le musée conserve aussi des albums et photographies d’auteur·rice·s inconnu·e·s.

Les fonds photographiques

Grâce à son expertise, le musée est également reconnu à l’international pour ses compétences en matière de gestion de fonds photographiques complets. Il compte ainsi les fonds de l’atelier de Jongh, Pierre Gilliard, Gertrude Fehr, Ella Maillart, Rodolphe Schlemmer, Nicolas Bouvier, Charles Chaplin, Maurice Blanc, Jules Jacot-Guillarmod, Jean Herbert, Edouard Payot, Marcel Imsand, Jean Mohr, Hans Steiner, Jean-Pierre Grisel, Maurice Vouga, Suzi Pilet, Jan Groover, Lehnert & Landrock, Olivier Föllmi, René Burri, Pierre Keller ou encore de Sabine Weiss.

La notion d’archives est particulièrement déterminante, car elle permet de retrouver les traces des modes opératoires d’un·e photographe donné·e : négatifs, planches contacts, épreuves de travail, tirages d’exposition, carnets, correspondances, livres de comptes, documentation papier, publications ou fiches numériques. La conservation d’ensembles complets permet ainsi de mieux comprendre la façon dont chaque photographe pense son métier et développe son processus créatif – son modus operandi – qu’illustrent sa carrière professionnelle et ses relations au médium, en passant par ses projets au fil du temps.

La création contemporaine

Photo Elysée s’engage également auprès de la jeune création contemporaine, qu’il soutient en accompagnant des artistes sur le long terme ou à l’occasion de projets spécifiques. Dans les collections se trouvent ainsi des œuvres de Laia Abril, Matthias Bruggmann, Alina Frieske, Matthieu Gafsou, Agnes Geoffray, Yann Gross, Christian Lutz, Virginie Otth, Simon Rimaz, Nicolas Savary, Corinne Vionnet ou Vasantha Yogananthan.

Les réserves à PLATEFORME 10

Au sein de son nouveau bâtiment situé sur le site de Plateforme 10, le musée disposera de réserves aux conditions idéales pour une conservation optimale des photographies : un dépôt à 6 °C pour les négatifs et les diapositives, deux dépôts à 11 °C pour les tirages en couleurs, deux salles à 17 °C pour les tirages en noir et blanc, les plaques de verre et les primitifs, ainsi qu’une réserve pour les archives papier des photographes.

Pour le traitement de ses collections, le musée bénéficie également d’un atelier de conservation/restauration, d’un atelier de reproduction, d’une salle de traitement des œuvres et d’une salle de consultation ; cela lui permet de gérer ses collections dans des espaces parfaitement adaptés à ses besoins et, lors d’occasions spécifiques, propices à une ouverture contrôlée au public.

Réseau Photo Vaud

Photo Elysée fait partie du Réseau Photo Vaud, qui regroupe plusieurs institutions accueillant et conservant des photographies dans le Canton de Vaud. Ce réseau vise à informer les donatrices et donateurs sur leurs lignes directrices en matière d’acquisition. Pour toute prise de contact, merci d’écrire à info@elysee.ch.

Prêts et commande de reproductions

En raison de la fermeture temporaire du musée jusqu’à juin 2022 et du travail à mener pour déménager les œuvres des collections, les demandes de recherche, de prêts ou de reproductions d’images pour publication sont suspendues. C’est avec plaisir que nous répondrons à nouveau à vos besoins dans nos locaux à Plateforme 10 à partir du printemps 2023.