Le musée

Fermeture temporaire

Du 27 septembre 2020 au 18 juin 2022, nous sommes  temporairement fermés afin de préparer notre déménagement à Plateforme 10. Cette période de transition est dévolue à la préparation des nouvelles expositions, au contrôle, catalogage et déplacement des collections et des archives, mais aussi à la réflexion sur la nouvelle identité, l’aménagement des bureaux, des ateliers et des espaces publics tels que la bibliothèque, la nouvelle boutique librairie, et les espaces de médiation.

Photo Elysée

Photo Elysée est l’un des plus importants musées entièrement dédiés au médium photographique. Chaque année, nous produisons des expositions exigeantes, diffusons des contenus éditoriaux de référence, concevons des manifestations innovantes et proposons des événements ouverts à toutes et tous. 

Depuis sa création en 1985 en tant que « musée pour la photographie », Photo Elysée interroge la réinvention permanente du médium à travers les grandes figures qui ont marqué son histoire en imaginant de nouvelles façons de voir ou de faire voir, tout en révélant de façon privilégiée la photographie émergente qui, à travers des regards inédits, témoigne du monde d’aujourd’hui et préfigure celui de demain. Autrement dit : couvrir tous les sujets de la photographie, les découvrir parfois, les faire redécouvrir surtout.

La collection du musée, comptant plus d’1’200’000 phototypes, embrasse l’ensemble du champ photographique depuis les premiers procédés datant des années 1840 jusqu’à l’image numérique. Elle comprend de nombreux fonds ou archives photographiques complets, notamment ceux de Sabine Weiss, Jan Groover, René Burri, Ella Maillart, Nicolas Bouvier, Charlie Chaplin, Gertrude Fehr, Hans Steiner et Olivier Föllmi. 

En juin 2022, nous rouvrirons nos portes au coeur de Plateforme 10, le nouveau quartier des arts de Lausanne, dans un bâtiment conçu par les architectes portugais Aires Mateus et partagé avec le mudac. Sur une surface totale de près de 3’800 mètres carrés, nos espaces d’exposition, dont la scénographie sera déployée par le Studio Adrien Gardère, accueilleront, en parallèle des expositions temporaires, une exposition gratuite de nos collections un espace de médiation en libre accès et le Lab Elysée, espace innovant d’expérimentation numérique.

Vision

Identité

S’affirmer comme musée « généraliste » ouvert à tous les regards sur toutes les photographies

  • Présenter la pluralité et la diversité des usages, des pratiques et des expressions photographiques d’hier et d’aujourd’hui, les rendre accessibles à toutes et tous
  • Partager avec les publics notre familiarité, nos curiosités et nos envies de photographie
  • Révéler ce qui émerge aujourd’hui dans le champ photographique, à l’instar d’une école permanente du regard ouverte sur la création, la société et le réel contemporains

Sauvegarder, conserver, étudier, valoriser et rendre accessible un patrimoine photographique d’exception

  • Valoriser et rendre accessible à tous les publics l’ampleur et la richesse du patrimoine photographique de Photo Elysée
  • Elaborer des programmes d’études et d’analyses innovants sur et à partir de ce patrimoine, à l’instar d’un laboratoire permanent d’interrogation du médium
  • Documenter et rendre disponible ce patrimoine aux historien·ne·s et aux praticien·ne·s afin de conduire des projets de recherche sur les photographes, la photographie et ses usages

Offrir à tous les publics le temps d’une expérience sur la photographie

  • Installer des espaces où vont s’exprimer et s’éclairer les images
  • Accompagner le-la visiteur·eus·e et ouvrir avec notre complicité son regard à travers des moments de vie, d’écoute et d’échange autour et sur la photographie
  • Placer le·la spectateur·trice comme un·e acteur·trice d’une expérience sensible et émancipatrice face à la création photographique

Soutenir et favoriser la création photographique et la faire partager à tous les publics

  • S’engager auprès des photographes, faire vivre et faire partager leurs expérimentations, leurs recherches et leurs créations
  • Conduire des campagnes régulières d’exploration et de prospection photographique
  • Faire découvrir à tous les publics les nouvelles révolutions de l’image et ce que pourrait devenir la photographie demain

Initier des lieux de compréhension, d’analyses et de débats sur le monde

  • Révéler et valoriser les formes d’engagement des photographes pour des faits, des causes ou des sujets, hier comme d’aujourd’hui
  • S’affirmer comme un forum ouvert et permanent sur les enjeux sociétaux du XXIe siècle
  • Faire prendre conscience à tous les publics des mutations du monde à travers la photographie, et des mutations de la photographie à travers des regards sur le monde

Projet scientifique et culturel 2020-2025

Le Projet scientifique et culturel (PSC), fruit du travail de l’ensemble des départements du musée, incarne la vision de notre institution depuis 2015 . Ce projet de longue haleine a pour objectif de synthétiser au sein d’un même document fédérateur un bilan historique, la vision actuelle et les nouvelles actions à mettre en œuvre. Il a été rédigé en vue de notre déménagement à Plateforme 10.

Valeurs

  • Engagement
  • Curiosité
  • Innovation
  • Accessibilité

Historique

Jusqu’à sa réouverture à Plateforme 10, le musée était logé dans une maison de maître construite entre 1780 et 1783 sur les terres du Petit-Ouchy par Henri de Mollins  (1729-1811), officier suisse au service de la couronne de Hollande et major du contingent de Lausanne. Baptisée maison de l’Elysée en 1834, elle est agrémentée d’un vaste parc, avec une situation exceptionnelle dominant le lac. En 1971, la maison est achetée par l’Etat de Vaud, entièrement restaurée et en partie aménagée en musée. Entre 1980 et 1985, elle accueille le Cabinet cantonal des estampes. Celui-ci est transféré à Vevey, au Musée Jenisch, après que Charles-Henri Favrod a fondé le Musée de l’Elysée, un musée pour la photographie, en octobre 1985.

Plateforme 10

Un nouveau quartier des arts

La réunion du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), Photo Elysée et du mudac, complétée les fondations Toms Pauli et Félix Vallotton, formera un nouveau quartier des arts d’une surface de 25’000 m² au cœur de la ville de Lausanne.

Plateforme 10 a pour mission d’éveiller la curiosité de tous les publics en leur offrant un lieu de vie, espace de découverte, d’échanges, d’apprentissage, d’expérimentations, d’émerveillement, mais aussi de loisirs et de contemplation.

La période inaugurale de ce nouveau quartier des arts se déroulera du 18 juin au 25 septembre 2022.

Architecture

Le projet des architectes portugais Aires Mateus réunit de manière synthétique la complémentarité des deux musées, Photo Elysée et le mudac, répartis de part et d’autre de la faille lumineuse signalant l’entrée commune. Véritable forum ouvert sur ses quatre côtés, ce hall d’entrée regroupe toutes les fonctions partagées : accueil, librairie-boutique et cafétéria.

Un escalier central mène aux espaces d’exposition de Photo Elysée au rez de cour et au mudac au premier étage. Les espaces d’exposition sont flexibles car modulables, et permettent de déployer de manière souple la présentation des collections ainsi que la scénographie des expositions temporaires. Les dépôts et les services techniques en sous-sol garantiront une conservation optimale des collections alors que les espaces administratifs entourent, au nord et à l’ouest, le bâtiment central, lui-même entièrement dévolu au public.

La Fondation de l'Elysée

Créée en 1988 afin de constituer une collection de photographies, la Fondation de l’Elysée a pu financer de nombreux projets ambitieux en Suisse et à l’international.

Conseil de fondation

Jean-Claude Falciola | Président

Membres
Sylvie Buhagiar
Eliane Chappuis
François Kaiser
Nicole Minder
Camilla Rochat
Julie Wynne

Passerelle culturelle

Photo Elysée, en partenariat avec l’Institution de Lavigny, propose une formation sur mesure à des jeunes issus de programmes d’enseignement spécialisé, ayant un intérêt pour la culture et présentant des compétences particulières ne permettant pas une orientation standard. Passerelle Culturelle permet à ces jeunes d’intégrer des structures publiques ou privées à vocation culturelle, de découvrir leurs centres d’intérêt et de développer un projet professionnel concret.