60 espèces d’espaces photographiques

Explorations dans les collections
18.06 – 12.12.2022
Réserver ce billet

Que signifie collectionner et exposer ? Quels sont les motifs qui sous-tendent une collection et comment son appréciation évolue-t-elle au fil du temps ? Comment permettre au public de percevoir la manière dont elle se construit et se conçoit ? Telles sont quelques-unes des questions qui se sont posées au moment d’investir le nouvel espace dédié aux collections de Photo Elysée. 60 espèces d’espaces photographique – Explorations dans les collections, témoigne de notre volonté de réinterpréter l’un des formats muséographiques classiques, à savoir la présentation des collections, de manière dynamique, stimulante et contemporaine.

Nos collections, très riches en techniques photographiques et diversifiée en genres dès les débuts de la photographie jusqu’à aujourd’hui, ont été construites selon une approche généraliste de la photographie depuis presque quatre décennies. Parmi des milliers d’objets issus de nos collections – qui en comptent plus d’un million au total –, un choix s’est fait en plusieurs étapes selon des critères formels, historiques, culturels et techniques. Les 600 photographies sélectionnées ont été classées dans 60 catégories thématiques. Celles-ci sont emblématiques de nos différentes politiques d’acquisition adoptées au fil du temps, mais peuvent être également mises en dialogue avec la diversité des études contemporaines sur l’image à travers des disciplines comme l’histoire de l’art, l’anthropologie, les Gender Studies, l’histoire, la sociologie ou les études culturelles.

Un accrochage évolutif

Cet accrochage est un projet évolutif sur plusieurs années, à l’image des collections ou des musées qui ne cessent de se transformer au gré des individus qui les composent et des contextes historiques variables. Pendant les cinq prochaines années, 10 thématiques chacune composée de 10 images, seront simultanément montrées au public. Comme la fragilité matérielle de la photographie impose de changer leurs présentations, cinq thématiques seront renouvelées tous les 5 mois, jusqu’à ce que les 60 sujets aient été montrés. L’accrochage montre une vision particulière de la photographie, attachée à l’histoire institutionnelle spécifique de Photo Elysée. Analyser et sélectionner des œuvres sont des actions subjectives, souvent individuelles, liées à un désir de connaissance et de compréhension du monde. Il ne présente donc qu’un résultat envisageable de l’exploration des collections. Il est surtout le fruit d’un travail d’équipe, notamment à travers des textes rédigés par des collaboratrices et collaborateurs du musée issus de différents métiers. Il témoigne surtout d’une photographie diversifiée, dynamique et présente dans de nombreux usages sociaux, notamment artistiques.

Tout au long de son histoire, les technologies photographiques et les pratiques sociales qui en ont résulté, ont, à maintes reprises, franchi sans effort et sans rupture les frontières disciplinaires des arts, des sciences, de la politique et de la société. Au vu de l’ampleur des collections, notre projet n’a ni l’ambition d’être exhaustif, ni la volonté de proposer une vision définitive de l’histoire de la photographie. Il est plutôt un outil ludique permettant de sonder les collections et de cartographier l’immense diversité thématique qu’elles recouvrent.

Partenaires

L’exposition reçoit le soutien de la Fondation Coromandel et de la Fondation Leenaards.